Instants Capturés
Bonjour et Bienvenue sur le Forum Photo "Instants capturés"

Rejoignez un forum de passionnés de photo en vous inscrivant !
N’oubliez pas de vous présenter dans la rubrique " Bienvenue "

A bientôt !

La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 0:46

Introduction

Bonsoir à tou(te)s, comme promis j'initie une petite série de discussions dont le but est d'essayer de démysthifier la photo au flash cobra (en mode TTL) par le biais d'explications théoriques (mais pas trop, juste le strict nécessaire) et d'exercices pratiques que vous pourrez faire pour mettre en évidence les concepts abordés et ainsi parfaire votre compréhension.

Ce que je vais expliquer s'applique à toutes les marques de boîtiers réflex (et bridges disposant d'une griffe porte flash) et de flashs cobra. Étant Canoniste depuis toujours, j'utiliserai principalement le vocabulaire de cette marque mais j'essaierai de donner les équivalents Nikon que je connais un peu. Pour ce qui est des autres marques de matériel, si jamais vous ne trouvez pas la correspondance dans les menus ou le manuel on essaiera de trouver une directement dans la discussion sur le forum ou en MP. De toute façon, c'est juste le nom des fonctions qui varie d'une marque à l'autre, pas leur logique de fonctionnement.

A certains moments, vous aurez peut-être l'impression qu'on enfonce des portes ouvertes (voire que je vous prend pour des débiles) mais je préfère éviter de zapper des concepts de base plutôt qu'aller trop vite et perdre du monde en route.

Si vous maîtrisez la photo au flash et que vous jugez que j'ai pris un raccourci technique ou une liberté, je le dis tout de suite : oui, il y a des virages que j'ai volontairement coupés afin de simplifier le propos pour l'instant... je préciserai ça plus tard. (Contactez moi en MP pour en parler, si vous voulez).

On abordera un principe par discussion et vous pourrez poser les questions qui vous plairont après avoir lu ma prose (souvent longue, je m'en excuse, je suis une pie bavarde) et effectué les exercices proposés.

Matériel nécessaire

Dans toute la série vous aurez simplement besoin d'un boîtier réflex, d'un flash cobra possédant un mode TTL et dont la tête peut tourner en hauteur et également vers la gauche et la droite, et d'un modèle (vivant ou pas).

Le flash c'est moche et compliqué

Le flash ça fait des photos fromage blanc sur fond noir
Le flash ça fait des ombres moches
Le flash ça fait un éclairage plat et froid
Le flash ça fait des yeux rouges
Le flash, j'arrive pas à en tirer ce que je veux (pourtant j'ai le plus cher de la série)

Si vous avez un jour pensé une des phrases ci-dessus alors cette série devrait vous aider à changer d'avis et à commencer à comprendre ce que vous faites, bref à prendre le contrôle de votre matériel et lui imposer ce que VOUS voulez et pas le laisser râter les photos à votre place.

On va d'abord parler de l'exposition du flash et de la lumière ambiante puis, dans un prochain épisode, on abordera les moyens d'améliorer la qualité de la lumière du flash.

Un premier rappel sur la photo sans flash

Photographier sans flash, c'est prendre des photos avec une seule source de lumière : la lumière ambiante.

Celle-ci peut être naturelle (soleil) ou artificielle (éclairage domestique ou public) et sa principale caractéristique est que vous ne pouvez pas agir sur son intensité. Vous la subissez, un point c'est tout.

C'est pour cela que vous réglez les paramètres d'exposition de votre boîtier (vitesse, diaphragme, sensibilité ISO) de manière à atteindre une exposition correcte pour la scène à photographier. Si vous pouviez régler l'intensité de la lumière du soleil au moyen d'un gros variateur style lampadaire halogène vous auriez
probablement un appareil photo sans aucun réglage de vitesse, ni sensibilité
ISO, ni diaphragme et il suffirait d'agir sur le variateur d'intensité pour faire allumer une diode verte sur le boîtier indiquant que la lumière ambiante est au bon niveau pour prendre la photo.

Selon le mode d'exposition dans lequel vous travaillez, vous avez une capacité partielle ou totale d'influencer la quantité de lumière ambiante capturée par votre capteur.

Dans les modes automatiques priorité ouverture (Av ou A), priorité vitesse (Tv ou S), programme (P) votre appareil fait tout ce qu'il peut pour atteindre automatiquement l'exposition correcte pour la scène photographiée en se basant sur les paramètres que vous lui imposez et sur la mesure de lumière faite par le posemètre intégré à l'appareil. Vous ne disposez que du réglage de correction d'exposition pour faire varier de manière limitée l'exposition à la baisse (sous-exposition jusqu'à -2IL généralement) ou à la hausse (sur-exposition jusqu'à +2IL).

Dans le mode manuel (M), votre appareil ne décide de rien et vous réglez directement sensibilité, vitesse et diaphragme. Libre à vous d'atteindre l'exposition correcte.... ou pas (sous/sur exposition presque sans limite).

En première conclusion (à retenir), on peut donc considérer nos paramètres d'exposition vitesse, diaphragme, sensibilité (et correction d'exposition pour les modes autres que M) comme l'équivalent d'un gros variateur d'intensité de la lumière ambiante. En agissant sur eux, c'est tout comme si on faisait varier l'intensité de la lumière qui tombe sur la scène photographiée.

Ce premier fait va nous servir car dès qu'on va allumer notre flash on va se retrouver avec deux sources de lumière (ambiante + flash) et on cherchera justement à les équilibre l'une par rapport à l'autre et il nous faudra des moyens de le faire sur l'une sans perturber l'autre (autant que possible).

Et le flash dans tout ça ?

Oublions la lumière ambiante pour l'instant et considérons notre flash cobra en mode TTL (c'est à dire en mode d'exposition automatique).

Sa principale caractéristique, c'est que contrairement à la lumière ambiante, l'intensité de l'éclair envoyé par le flash en mode TTL va être adaptée par son automatisme afin (d'essayer) d'atteindre l'exposition correcte pour le sujet photographié. Le sujet photographié est 99,9% du temps situé au tout premier plan de l'image.

Vous ne disposez que d'un seul moyen de modifier le comportement de cet automatisme TTL : c'est la correction d'exposition du flash (à ne pas confondre avec la correction d'exposition tout court).

NB : en anglais la correction d'exposition du flash s'écrit "Flash Exposure Compensation" et s'abrège FEC. J'utiliserai souvent cette abréviation par la suite (notamment dans les images d'illustrations) donc ne soyez pas surprises. J'ai choisi de conserver l'abréviation anglaise FEC plutôt que d'employer CEF car FEC est un terme très courant dans la littérature, même francophone, au même titre qu'EXIF ou JPEG.

La correction d'exposition du flash est disponible tant que votre flash est en mode TTL et ceci, quel que soit le mode d'exposition de votre boîtier (Av/A, Tv/S, P ou M). Elle permet de faire varier l'exposition du flash à la baisse (sous-exposition de -2 voire -3IL) ou à la hausse (sur exposition de +2 voire +3IL). Vous pouvez la régler soit via les boutons situés au dos du flash si votre modèle le permet (voir le manuel) et/ou directement depuis le boîtier

En deuxième conclusion (à retenir également), on peut donc dire que la correction d'exposition du flash est le seul moyen dont on dispose pour faire varier l'intensité de l'éclair du flash lorsqu'il est en mode TTL.

Arrivée à ce stade, vous vous demandez sûrement si le fait de modifier un des réglage de sensibilité ISO, diaphragme ou vitesse sur le boîtier modifie l'exposition de l'éclair délivrée par le flash; la réponse tient en un mot : NON.

De même, vous vous demandez si le fait de modifier le réglage de correction d'exposition du flash agit sur la quantité de lumière ambiante capturée dans l'image; la réponse est encore une fois NON.

Ceci nous amène donc à notre conclusion générale pour cet épisode (avant de passer à une mise en pratique) :

Deux sources d'éclairage, deux moyens indépendants de modifier leurs intensités respectives

Quand on photographie une scène avec le flash allumé, on va donc devoir faire des réglages pour capturer une quantité donnée de lumière ambiante et une quantité donnée de lumière du flash en faisant ce qu'il faut pour que ces deux sources de lumière fournissent une exposition correcte sur notre sujet/scène photographié(e) et en faisant en sorte que le rapport entre ces deux sources de lumière soit harmonieux ou artistique, bref corresponde à ce qu'on voulait faire.

Pour modifier l'intensité de la lumière ambiante on agira sur le trio sensibilité/diaphragme/vitesse.
Pour modifier l'intensité de la lumière du flash, on agira sur la correction d'exposition du flash.


Si vous avez compris ça, vous avez compris la plus grosse partie de la subtilité de la photo au flash TTL.

On passe à la pratique ! (enfin !!!)

On va mettre en évidence ce qui précède en prenant une série de photos au flash et en faisant varier nos paramètres pour agir sur la lumière ambiante et/ou le flash.

Placez vous avec votre modèle dans une pièce assez grande (un salon d'une quinzaine de m2 sera parfait).

Le mieux est de faire les tests en fin d'après-midi ou en soirée afin de ne pas avoir trop de lumière naturelle parasite qui entre par les ouvertures (ou alors baissez les stores et/ou fermez les volets).

Mettez vous dos à un mur, placez votre modèle deux ou trois mètres devant vous et allumez une seule lampe à l'autre bout de la pièce (donc dans le dos de votre modèle) sans que celle-ci soit cachée par le modèle. Vous devez donc pouvoir cadrer toute la pièce avec votre modèle au premier plan et la lampe au fond.

Votre modèle est donc à contrejour, c'est typiquement le genre de situation de photo en intérieur où on allume le flash pour faire la photo.

Allumez boîtier et flash.
Placez le boîtier en mode M et le flash en mode TTL.

Assurez vous que la correction d'exposition du flash est sur 0 pour débuter.
Laissez la tête du flash dirigée droit devant dans la position standard.

Réglez la sensibilité de votre appareil sur la valeur minimum. (100 ou 200 ISO).
Réglez le diaphragme sur une valeur standard F/8.
Réglez la vitesse sur 1/180 ou 1/200 pour commencer.

Prenez une première photo. Vous devez obtenir l'archétype de la photo au flash qu'on obtient en mode tout auto (carré vert), c'est à dire un modèle blafard sur un fond noir ou assez sombre (selon la taille de la pièce), bref un truc dans le genre de la photo ci-dessous:



Le flash en mode TTL a fait son boulot : il a exposé le sujet au premier plan à peu près correctement.
Pour ce qui est de l'arrière plan, ce sont les paramètres d'exposition du boîtier qui ont déterminé quelle quantité de lumière ambiante a été capturée dans l'image : presque rien. Pour vous en convaincre, éteignez le flash et prenez une seconde photo sans rien modifier, vous obtiendrez normalement une photo toute noire ou presque.

On va maintenant faire "monter l'ambiance" comme on dit, c'est à dire qu'on va modifier les paramètres d'exposition du boîtier (sensibilité/diaph/vitesse) de manière à permettre à plus de lumière ambiante d'être capturée dans l'image.

Laissez le flash éteint pour le moment.

A présent augmentez la sensibilité ISO d'un cran (200 ou 400 ISO) et prenez une photo de test et voyez si vous commencez à percevoir des éléments de l'arrière-plan de la scène photographiée dans l'image obtenue.

Recommencez l'opération avec la sensibilité ISO suivante (ex : 400 ou 800 ISO).

Vous atteindrez probablement les 800 ou 1600 ISO sans que l'exposition de l'arrière-plan soit correcte donc vous pouvez également ouvrir progressivement le diaphragme et abaissez la vitesse jusqu'à obtenir une exposition à peu près satisfaisante pour l'arrière plan.

Par exemple vous aurez peut-être la séquence suivante (j'ai mis en gras le paramètre qui évolue à chaque étape) :

100 ISO 1/200 F/8 (c'est tout noir ou très sombre)
200 ISO 1/200 F/8
400 ISO 1/200 F/8
800 ISO 1/200 F/8
800 ISO 1/100 F/8
800 ISO 1/50 F/8
800 ISO 1/50 F/5,6
800 ISO 1/50 F/4
800 ISO 1/50 F/2,8 (sujet à contrejour devant un arrière plan correct) Arrivée à ce stade vous avez une photo de l'arrière-plan à peu près bien exposé avec un sujet à contrejour totalement bouché.

La même chose en images (désolée pour la qualité, c'est du GIF animé) :



Refaites la même séquence mais avec le flash allumé.

Vous allez voir que pendant toute la séquence, l'exposition du sujet par le flash est correcte et indépendante des réglages de sensibilité/diaph/vitesse que vous faites pour jouer sur l'intensité de la lumière ambiante.

En fin de séquence vous avez donc une scène à peu près bien exposée, que ce soit pour l'arrière plan éclairé par la lampe ou pour le sujet au premier plan éclairé par le flash. C'est encore moche mais c'est à peu près bien exposé.

Vous devriez avoir une série de photos qui donne un truc dans ce genre là:



A présent, faites varier progressivement la correction d'exposition à la baisse en prenant une photo de test à chaque fois : vous allez voir que l'exposition de votre sujet va diminuer sans que celle de l'arrière-plan en soit affectée (sauf si votre pièce est vraiment petite comme c'est mon cas dans les exemples ci-dessous).




Revenez à la correction d'exposition du flash à 0 et partez à la hausse : votre sujet devient de plus en plus cramé mais l'arrière-plan n'est pas vraiment affecté par cette variation (sauf dans mon cas où j'ai fait ça dans une pièce vraiment petite).




Conclusion de l'épisode 1

Ce premier épisode théorique et pratique vous aura permis de comprendre comment influencer la lumière ambiante que vous capturez et comment influencer la lumière du flash que vous envoyez sur le sujet.

Nous avons travaillé en mode manuel du boîtier car c'est celui qui nous donne le meilleur contrôle sur l'exposition des différents éléments de l'image. On évoquera plus tard comment on peut éventuellement travailler avec les autres modes automatiques ainsi quelques particularités du matériel Canon.

N'hésitez pas à poser des questions si quelque chose ne vous semble pas clair.
N'hésitez pas à poster les résultats que vous obtenez, bon ou mauvais, dans la suite de cette discussion.
N'hésitez pas à me signaler les coquilles ou erreurs de frappe, de français, d'orthographe et conjugaison car j'ai écrit tout ça d'un seul trait.

Je vais laisser passer quelques jours avant d'attaquer la suite de mon programme afin de permettre à tout le monde que ça intéresse de faire les tests proposés.

Merci d'avoir lu jusque là !!!


Dernière édition par Mélina.Barrals le Ven 6 Aoû 2010 - 23:36, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 0:55

merci à toi Oh grande prêtresse de la lumière en boite d'accorder aux manants que nous sommes tes lumières ( survoltées ? )


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Elodie le Mer 21 Juil 2010 - 0:59

aaaaaaaaah génial depuis le temps que j'attendais ça Smile

j'avais qu'à 1h du matin, jen 'ai pas lu parce que je sais que je n'y comprendrai rien mais demain je vais me depecher de venir lire tout ça ! mercibeaucoup Mélina Very Happy

_________________
mon blog photo

mon blog digiscrap
avatar
Elodie
Admin

Messages : 4568
Date de naissance : 03/12/1982
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : ain

http://ladypapillon.fr/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Smiloche le Mer 21 Juil 2010 - 7:26

Tout lu, tout compris, y a plus qu'à (enfin je crois).... Merci Mélina ! Par contre, on laisse toujours le flash dirigé vers le sujet sans diffuseur ?
Et j'ai enfin compris ce que voulais dire d'Etienne sur un de mes postes... Faire "monter l'ambiance", je n'avais pas cette subtilité. Very Happy
avatar
Smiloche

Messages : 3433
Date de naissance : 05/07/1983
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34
Localisation : Normandie

http://0bjectifphotos.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 9:57

@Étienne : petit polisson, j'aime toujours autant ton humour. J'ai galéré plusieurs années avec mon flash avant que mon Maître (Neil van Niekerk) n'éclaire ma lanterne... tout s'est débloqué d'un coup. J'espère que cette série permettra aux autres de galérer moins longtemps que moi. Le petit parcours qu'on va faire par écrit est la transcription de ce que j'explique d'habitude de vive voix (ça ne prend qu'une journée en général). Si jamais tu veux apporter ta pierre à l'édifice, n'hésite pas à le faire.

@Élodie : prend le temps de lire et relire et de faire les tests que je propose à la fin afin de bien capter la mécanique de l'exposition des deux sources de lumières.

@Smiloche : les différents épisodes sont construits de manière à faire comprendre une chose à la fois. Cet épisode est à mon goût le plus complexe à digérer donc je ne cumule pas les informations. L'objectif de ce premier volet était de commencer à jouer avec l'équilibre ambiance/flash et comprendre comment les contrôler individuellement. Comme je le dis dans le texte, le flash direct sur le sujet c'est encore moche car la lumière est plate et projette des ombres. Corriger ce genre de problème sera l'objectif des prochains épisodes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Sandrine* le Mer 21 Juil 2010 - 10:22

très bien expliqué
très clair et efficace
j'ai déjà fait ces exercices en séance strobist il y a quelques mois, je vais voir si je retrouve mes clichés pour faire une première illustration.
Bravo pour ces explications ... car par écrit ce n'est pas évident, et il a du te falloir du temps pour tout retranscrire.
avatar
Sandrine*

Messages : 1852
Date de naissance : 14/04/1979
Date d'inscription : 24/06/2009
Age : 38
Localisation : Caen

http://sandrinebailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 10:40

Merci Cardamome.

[Hors sujet]Je suppose que ta séance Strobist était avec flash en mode manuel et pas en TTL (c'est normalement ce que prône David Hobby). Dans ce cas, la première règle que j'ai énoncée précédemment ne s'applique pas totalement puisque la sensibilité ISO et le diaphragme influencent cette fois-ci simultanément l'exposition de la lumière ambiante ET du flash (seule la vitesse n'a aucune influence sur le flash). Donc à chaque modification de l'un des deux paramètres sensibilité/diaph tu étais obligée de corriger la puissance de ton flash pour conserver une exposition constante de celui-ci, n'est-ce pas ?
[/Hors sujet]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Sandrine* le Mer 21 Juil 2010 - 13:57

tout à fait. on a toujours utilisé le flash en manuel, mais on avait fait un premier essai en TTL il me semble faut que je fouille

edit... je viens d'aller voir et comme je ne peux pas différencier celles prises en TTL ou en manuel, je vais essayer de prendre le temps de faire les exercices tout à l'heure.
avatar
Sandrine*

Messages : 1852
Date de naissance : 14/04/1979
Date d'inscription : 24/06/2009
Age : 38
Localisation : Caen

http://sandrinebailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 14:20

Mélina.Barrals a écrit:@Étienne : petit polisson, j'aime toujours autant ton humour. J'ai galéré plusieurs années avec mon flash avant que mon Maître (Neil van Niekerk) n'éclaire ma lanterne... tout s'est débloqué d'un coup. J'espère que cette série permettra aux autres de galérer moins longtemps que moi. Le petit parcours qu'on va faire par écrit est la transcription de ce que j'explique d'habitude de vive voix (ça ne prend qu'une journée en général). Si jamais tu veux apporter ta pierre à l'édifice, n'hésite pas à le faire.

.

Comme on est sans défense devant la flatterie !
[Milan Kundera]

mes maitres à moi s'appelaient autometer de minolta Smile hélas disparus trop tôt ( perdus volés cassés ) et pas remplacé par leurs équivalents .... et pas remplacé par la marque ( minolta à disparu ) ...alors juste un sekonic pour frimer dans les soirées mondaines Wink
http://www.sekonic.com/products/Sekonic%20L-308S%20FLASHMATE.asp

à la mémoire des chers disparus Wink


et n'ayant pas tes compétences pédagogiques, et ne voulant pas polluer ce fil de haute tenue , je me contenterais de le ponctuer occasionnellement d'un mot

drunken

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Smiloche le Mer 21 Juil 2010 - 18:03

Arf, prems alors, Etienne va encore me charrier et dire que je m'emm... sans mes mioches :
Alors que des SOOC :

1) En tuant la lumière ambiante :
ISO : 100
vitesse : 1/200
f/8
sans flash :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avec : si si la lampe est bien allumée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2) En mettant trop d'ambiance (expo mesurée sur le sujet et non le fond)
ISO : 1250
1/40
f/2.8
sans flash :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avec :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

3) En exposant correctement (enfin je pense mais entre la source de lumière très clair et le mur rapidement sombre autour, pas facile) :
ISO : 800
1/125
f/4
sans flash :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avec :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

4) Correction d'expo par le flash :
0IL :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-3IL :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
+3IL :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Et mon choix final (pour une photo finalement sans intérêt Laughing ) : +1IL :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Smiloche

Messages : 3433
Date de naissance : 05/07/1983
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34
Localisation : Normandie

http://0bjectifphotos.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Ven 23 Juil 2010 - 23:53

Merci Smiloche d'avoir posté tes propres tests. Vu que je n'ai pas réussi à dégager le temps et la tranquillité pour faire mes propres photos, je vais utiliser les tiennes comme support (je n'ai pas ta "chance" d'être libérée de toute progéniture chronophage...) d'autant plus qu'elles sont tout à fait réussies.

La première remarque qu'on peut faire c'est que ton sujet étant malgré tout assez proche du mur devant lequel se trouve la lampe, la lumière du flash a tout de même atteint celui-ci de manière assez significative pour que l'expo de l'arrière-plan bouge avec celle du flash. C'est l'un des effets pervers d'être dans un espace assez restreint mais c'est pas bien grave.

Ceci dit, tes tests font bien apparaître l'influence des différents paramètres sur lesquels tu as agi pour capter la juste part de la lumière ambiante et exposer correctement ton sujet.

Quand on compare la deuxième et la dernière photo on voit déjà une nette amélioration du rendu simplement parce que le fait d'avoir fait apparaître la lampe comme étant allumée donne un peu de naturel à la scène.

On est donc rendues à un point où l'exposition des différentes sources de lumière nous donne une image relativement équilibrée.

C'est un peu moins moche qu'au début mais c'est encore assez laid.

A ce titre, en observant la dernière image, quels sont les trois défauts techniques principaux que l'on peut reprocher au résultat obtenu ? (Ce sont des défauts liés à l'éclairage bien sûr, pas la composition, la netteté, etc).

À vous de jouer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Sam 24 Juil 2010 - 1:18

je n'en vois que 2 ( ? )

mais ma galanterie naturelle cède avec plaisir sa place aux demoiselles Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Smiloche le Sam 24 Juil 2010 - 8:27

J'en vois 2 aussi :
- Les ombres portées
- La surexposition sous la lampe qui fait "cramé" car mon fond étant près il subissait l'expo du boîtier et le flash.
Pour la BdB, je l'ai faite manuellement donc je ne pense pas qu'il y ait trop de soucis. Les murs de chez moi sont vraiment orange moche comme ça...
- Allez en trois je dirais la lumière qui ne fait pas naturelle sur le sujet. Question
avatar
Smiloche

Messages : 3433
Date de naissance : 05/07/1983
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34
Localisation : Normandie

http://0bjectifphotos.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Mer 4 Aoû 2010 - 11:43

merci pour ce 1er volet, c'est très bien expliqué.

pour les défauts je n'ai pas les 3. Je dirai les ombres très marquées et la lumière centrée sur le milieu de la photo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par JMB le Mer 4 Aoû 2010 - 15:52

@ Melina : un grand merci pour toutes ces infos partagées

Very Happy
avatar
JMB

Messages : 411
Date d'inscription : 12/02/2010

http://bioecologie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par johanna le Mer 4 Aoû 2010 - 22:19

wahouuuu !! Une vraie mine d'or <3

Merci Melina calin
avatar
johanna

Messages : 1124
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Hauts - de - Seine

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Mer 4 Aoû 2010 - 22:34

Coucou les filles (et les gars aussi), désolée pour le silence mais j'étais un peu accaparée par la fin de mes vacances en famille (véridique !)... J'ai repris le boulot lundi et pour l'instant je dois bosser tard le soir chez moi (c'est fou ce qui peut s'accumuler en mon absence) donc je n'ai pas trop le temps de poster la suite pour le moment mais, normalement, ce week-end ou la semaine prochaine au plus tard, je serai en mesure de reprendre le cours normale de notre petite causerie flashique.

Bisous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Jerfa le Mer 4 Aoû 2010 - 23:02

Punaise, moi qui croyais être le pie bavard le plus pédagogue du monde (d'abord, il faut savoir qu'à part le cas particulier du maître Zen qui s'exprime par le silence et les coups de baguette, il est impossible d'être pédagogue sans inlassablement parler et prendre son temps). Je m'incline ! Merci Mélina, et bravo ! : la qualité "pédagogique", c'est ce qu'il y a de plus rare, sur le web...
avatar
Jerfa

Messages : 879
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Paris

http://www.jerfa.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par celou13008 le Jeu 5 Aoû 2010 - 14:46

une question bête !

quand on veut prendre une personne en photo en extérieur vers 17h (en été), on utilise le flash pour déboucher les ombres et éviter les contre-jours ???? mais on le dirige vers où, vers la personne ??
avatar
celou13008

Messages : 4287
Date de naissance : 23/11/1977
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 39
Localisation : Marseille

http://www.cgphotographie.fr/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Jerfa le Jeu 5 Aoû 2010 - 16:11

celou13008 a écrit:une question bête !

quand on veut prendre une personne en photo en extérieur vers 17h (en été), on utilise le flash pour déboucher les ombres et éviter les contre-jours ???? mais on le dirige vers où, vers la personne ??

Patience, Mélina a promis une suite ! fff
avatar
Jerfa

Messages : 879
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Paris

http://www.jerfa.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par elodiebis le Jeu 5 Aoû 2010 - 19:19

beh euh...en exterieur si on l'oriente vers le ciel ...il se passera rien ....
avatar
elodiebis

Messages : 674
Date de naissance : 13/09/1986
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 30
Localisation : Lunel (34)

http://www.elodieciriani.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Sandrine* le Ven 6 Aoû 2010 - 9:36

Celou, pour faire court, en extérieur t'as pas 10 000 possibilités
Tu peux modeler ta lumière avec :
soit réflecteur dépliable & un assistant
soit un flash avec pied et système de déclenchement à distance
soit un flash sur le boitier, et là effectivement tu diriges vers le modèle... tu n'as pas trop le choix
avatar
Sandrine*

Messages : 1852
Date de naissance : 14/04/1979
Date d'inscription : 24/06/2009
Age : 38
Localisation : Caen

http://sandrinebailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Ven 6 Aoû 2010 - 23:47

Recoucou à toutes/tous.

je vais d'abord répondre rapidement à la question de Celou.

@Celou : la réponse rapide d'Elodiebis est globalement la bonne.

En extérieur, en général, tu vas être contrainte de diriger le flash directement vers le sujet. Ceci peut créer quelques ombres dures et disgracieuses mais on n'a pas toujours d'autre possibilité si on veut contrer la lumière du soleil qui est très forte à cette période/heure.

Ce que t'a indiqué Cardamome est également exact mais là on commence à mettre en œuvre un peu plus de matériel/personnel. La solution ayant le meilleur rapport efficacité/complication (sans parler du prix du matériel) étant celle du réflecteur+assistant. (Je ne développerai pas ça ici, car on ferait un énorme hors sujet).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Ven 6 Aoû 2010 - 23:49

Jerfa a écrit:Punaise, moi qui croyais être le pie bavard le plus pédagogue du monde (d'abord, il faut savoir qu'à part le cas particulier du maître Zen qui s'exprime par le silence et les coups de baguette, il est impossible d'être pédagogue sans inlassablement parler et prendre son temps). Je m'incline ! Merci Mélina, et bravo ! : la qualité "pédagogique", c'est ce qu'il y a de plus rare, sur le web...

Merci Jérôme, tes compliments me vont droit au cœur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Invité le Sam 7 Aoû 2010 - 1:09

Bon, revenons à nos moutons flashiques.

La dernière photo à peu près correcte qu'on avait obtenue ressemblait à peu près à ça :



et on se posait la question "quelles sont les trois principaux défauts techniques qu'on peut reprocher à cette photo ?". (concernant l'éclairage uniquement).

Globalement, les bonnes réponses ont été données et je vais simplement les reformuler un peu :

- Les ombres portées : en effet, elles sont assez disgracieuses car elle sont très dures comme on peut le voir sur le petit nœud autour du cou du chat mais aussi dans une moindre mesure au niveau de l'arrière plan avec un ombre dure juste sous le rideau à droite. A cela il faut évidemment ajouter l'ombre portée du modèle visible sur l'arrière plan qui est causée par le point évoqué juste après.

- La lumière trop centrée dans l'image : je vais reformuler ça en "la direction de la lumière principale" qui éclaire le sujet. Elle vient de l'appareil et produit trois effets désagréables. Tout d'abord l'ombre portée du modèle sur l'arrière plan. Certes ça ne saute pas aux yeux car le fait d'avoir fait monter l'ambiance pour l'arrière plan a heureusement un peu dilué l'ombre portée dure mais il y en a bien une juste entre le cou du chat et le coin de la table de nuit. Ensuite un écrasement du relief du modèle car l'éclairage frontal ne crée aucune ombre nous permettant de réveler la troisième dimension du sujet. Et enfin, dans le cas de mon sujet en bois peint, des reflêts pas vraiment esthétiques dans l'une des oreilles. Remplacez mon chat en bois peint par une personne avec des lunettes me regardant de face et vous aurez un beau portrait de "lapin dans les phares".

- La balance des blancs : Smiloche, tu as parlé de la BdB en pensant que ça nétait pas ça mais il y a bien un petit problème de BdB. Certes, elle est réglée correctement pour le sujet (tu l'as faite à la main mais moi je ne me suis même pas posée de question et j'ai réglé mon appareil sur la BdB flash). Là où la BdB pose problème c'est que la tonalité de couleur des deux sources de lumières diffère fortement et que la lumière du flash est franchement plus blanche que celle de la lumière ambiante qui éclaire l'arrière-plan qui elle est franchement rouge/orangé. Cette différence de couleur de l'éclairage renforce le manque de naturel de cette photo. Si à l'arrière plan on avait eu une fenêtre ouverte sur un jardin éclairé par la lumière du jour, on ressentirait moins la lumière qui tombe sur le sujet comme celle d'un flash (au problème d'ombre et de direction de la lumière près). Je vous incite à faire le test pour vous en rendre compte. Donc ici, on a un problème de contexte car la lumière du flash fait un peu trop lumière du jour (froide) pour une scène qui est censée être éclairée par de l'éclairage domestique à incandescence (chaude). Je ne m'étend pas plus sur le problème de BdB, on aura le temps d'y revenir un peu plus tard.

==============================================

Nous devrons donc trouver une solution à ces trois problèmes afin :
1) d'adoucir les ombres que projette notre flash
2) obtenir un éclairage directionnel qui révèle mieux le volume du sujet
3) harmoniser la tonalité de couleur de nos sources lumineuses (ambiance & flash) en fonction du contexte de la scène.

Dans le prochain épisode, nous verrons qu'on peut presque toujours résoudre les deux premiers problèmes en une seule opération qui ne nécessite pas de matériel supplémentaire lorsqu'on est en intérieur (et parfois même en extérieur). Et on verra que si l'on a un tout petit peu de chance, on peut par la même occasion régler le troisième avec la même solution que celle des deux premiers (ou alors il nous faudra du matériel supplémentaire pas vraiment cher).

Oui, je sais, "quel teasing !". On se croirait presque sur TF1 juste avant la pub, hein ?! Patience, la suite va venir, le second épisode sera bien moins technique que le premier...

Avant de finir, je voudrais souligner une petite chose : on a travaillé ici avec un modèle à contrejour par rapport à la source de lumière ambiante donc c'était le flash qui était la lumière dominante sur lui tandis que la lumière ambiante ne fournissait que l'éclairage de l'arrière plan. Cela nous a permis de bien séparer l'influence des différents paramètres techniques sur les deux sources de lumière.

Cette situation peu sembler artificielle mais c'est une situation qu'on se surprend parfois à rechercher voire à provoquer lorsqu'on est en situation de basses lumières en intérieur et qu'on sait qu'on va devoir utiliser le flash pour illuminer le sujet sans se servir de la lumière ambiante. On verra dans un prochain épisode que cela peut nous fournir l'équivalent d'une stabilisation optique incroyable (imaginez que vous faites une photo nette à main levée au 200mm à 1/20s !!!).

Allez, c'est tout pour aujourd'hui.
Bye bye.
PS : Je pense pouvoir faire le prochain épisode dans la soirée de dimanche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La photo au flash, c'est (presque) simple ! - Épisode 1 (EDIT : + photos d'illustration)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum